Modèle de lettre rupture période d’essai, les contenus indispensables

La période d’essai est un long processus durant lequel chaque employé doit faire ses preuves pour entrer dans une entreprise. L’employeur doit alors valider son salarié en fonction de ses compétences. Il faut savoir que la période d’essai n’est pas obligatoire. La durée de cette période varie en fonction du type de poste auquel le salarié souhaite être affecté. Cependant, la période d’essai peut-elle être rompue ? La question reste entière. À supposer que c’est le cas, voyons alors un modèle de lettre de rupture de période d’essai.

Modèle de lettre de rupture de période d’essai à l’initiative du salarié

Dans le cas où le poste ne convient pas au salarié, il peut rompre à tout moment le contrat de période d’essai. En revanche, ce dernier est dans l’obligation de prévenir son employeur sur son départ. C’est le délai de prévenance.

Lettre adressée à l’employeur

Voici alors le modèle approprié :

Sur une feuille A4, les éléments importants sont d’abord les informations personnelles du salarié. En d’autres termes, le nom et prénom du salarié, son adresse, son code postal et la ville où il se trouve. Ces éléments-là se situent à gauche de la lettre.

Ensuite, le nom de la société, le prénom et nom de la personne qui la représente, sa fonction au sein de l’entreprise, l’adresse de celle-ci, le code ainsi que la ville doit être mentionnée en plus bas à droite de la feuille. Puis, il convient de mettre en dessous du lieu et de la date de l’émission de la lettre l’objet, notamment « la rupture de la période d’essai ». À la suite de l’annonce de la lettre, les formulations sont bien sûr subjectives. Toutefois, le salarié doit annoncer :

  • Le motif de la lettre
  • Le délai de prévenance
  • La demande des documents en fin de contrat

Il s’en suit de la formulation de prise de congé et de la signature du salarié. En ce qui concerne le délai de prévenance, si l’employé est présent dans l’entreprise depuis moins de 8 jours, il doit envoyer la lettre dans un délai de 24 h. Par contre, s’il exerce ses fonctions depuis plus de 8 jours, il doit alors l’envoyé dans un délai de 48h.

Quant aux documents en fin de contrat, le salarié doit obtenir :

  • Le dernier bulletin de salaire
  • Un certificat de travail
  • Un solde de tout compte
  • Une attestation d’emploi

Modèle de lettre de rupture de période d’essai à l’initiative d’employeur

La lettre doit contenir les éléments suivants :

À gauche de lettre, il y a :

  • La dénomination sociale
  • Le siège social et l’adresse
  • Le lieu et la date d’émission
  • Le prénom et nom du salarié

Dans les formulations, il devrait y avoir le poste du salarié, les dates du début de la période d’essai, le code de travail lié à cette rupture de contrat, le délai de prévenance.

En somme, la lettre de rupture de la période d’essai peut se faire par l’employeur ou le salarié. Que vous soyez un dirigeant ou un simple employé, vous savez maintenant comment rédiger une lettre de rupture de contrat.

Un autre exemple d’article qui pourrait vous intéresser: Tout ce qu’il faut savoir sur les conditions générales de vente e-commerce.